Accelérateur d'innovations

Manager et accélérer vos projets d'innovation

Comment stabiliser la masse salariale dans une collectivité

elus et masse salariale

De faibles marges de manœuvre

En cette période de baisse drastique des dotations de l’État aux collectivités, les élus aux finances comme l’ensemble des équipes municipales font preuve d’innovations pour maitriser le budget de fonctionnement et éviter les hausses d’impôts locaux.
A titre d’exemple et pour la Commune de Longjumeau (91160), c’est prés de 1.7 millions d’euros de recette en moins depuis 2009.
Si la majorité municipale peut jouer plus facilement sur la maîtrise des charges à caractère général, il en va autrement des charges de personnel qui augmentent mécaniquement chaque année de 1.2 à 2%, à cause des avancements quasi automatiques connus sous le nom de GVT (glissement vieillesse technicité).
De plus, les collectivités subissent les conséquences des mesures nationales qui impactent la masse salariale comme les revalorisations des catégories B et C décidées par le gouvernement et appliquées depuis janvier 2014 et janvier 2015 ou comme l’augmentation de 1.2% du point d’indice de la fonction publique en 2017.

Une politique assumée de maitrise de la masse salariale

La première étape de cette maitrise de la masse salariale passe par un choix politique que doit assumer l’équipe municipale, le Maire et les élus.
Cette politique devra être « partagée » ou à tout le moins « expliquée » aux organisations syndicales ainsi qu’aux représentants du personnel.

Faire preuve d’innovations

Ici les solutions mises en œuvre peuvent aller du non remplacement d’un départ à la retraite sur deux, l’allongement des délais de vacance de postes et une réduction des niveaux hiérarchiques.
Si ces mesures ont un effet immédiat sur la masse salariale, elles ne suffiront pas à s’exonérer d’une réflexion sur le temps de travail, la qualité de travail et sur la refonte profonde des processus de la collectivité.
A titre d’exemple, La Ville peut automatiser le règlement par carte bancaire des factures des prestations par les usagers en ligne dans un portail. Si environ 30% des usagers utilisent ce mode de paiement, les études montrent que la Régie peut réduire son effectif d’environ 25%.
La dématérialisation des actes et la signature électronique sont aussi des solutions qui réduisent considérablement le voyage des parapheurs et fiabilise en même temps la traçabilité des documents. C’est trois postes qui ont été rendus sur un service comptabilité qui en compte 8 avec ces mesures.

Qualité du service aux usagers

services aux usagersSi certaines collectivités vont jusqu’à fermer des services ou arrêter des prestations, à titre personnel, je n’y suis pas favorable.
Toutefois avec une meilleure analyse des coûts grâce à une comptabilité analytique rigoureuse, les élus doivent pouvoir disposer  d’outils de pilotage du ratio prestations/coûts/public satisfait.
C’est à cette condition que les choix peuvent être opérés avec justesse et pertinence, tout en respectant les nombreuses normes d’encadrement et en arrêtant de recourir systématiquement à des hausses d’impôts.

En guise de conclusion

Après le grogne, l’heure est venu de se projeter et de faire des choix. Gageons que les élus sauront faire preuve de pédagogie, pour associer les agents des collectivités territoriales et expliquer aux usagers les termes de l’équation tout en garantissant un haut niveau de qualité de service public.

Leave a Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.