Accelérateur d'innovations

Manager et accélérer les projets d'innovation

L’angélisme a fait long feu: une leçon des attentats?

Union Europe France Belgique

Avec quels moyens et ressources agissent-ils?

L’angélisme de nos démocraties prendra enfin t-elle fin, tirant les leçons des attentats en  Europe? En effet, les terroristes voyagent, s’équipent en moyens de communications, s’entrainent, achètent des explosifs, trouvent et louent des planques, naviguent dans les méandres des capitales européennes alors qu’ils sont les criminels les plus recherchés du moment…Car après les pleurs, les fleurs, les minutes de silence, les concerts, …., je crois que l’heure est venue pour les politiques et nos démocraties de prendre des mesures radicales pour lutter contre le financement des organisations terroristes.

Quelques mesures pour mettre fin a l’angélisme

Au cas ou ils manqueraient d’inspiration et surtout s’ils veulent briser la logistique des réseaux terroristes, voici quelques mesures qui ont fait leur preuve dans des situations analogues.

Sanctionner les trafics, tous les trafics

Les premières sources de financement ne viennent ni de la vente de produits illicites (haschich, cocaïne, …) ni des réseaux mafieux et certainement pas d’états terroristes.
Ils proviennent de produits de la vente de consommables anodins et quotidiens (parfums, rasoirs, montres, cigarettes, …) issus de cambriolages et de vols dans les entrepôts, de la contrefaçon ou de la contrebande.
Les réseaux qui les distribuent sont diffus, familiaux ou ethniques qui sous des apparences inoffensives, arment et aident les organisations terroristes.

Or nos lois sanctionnent peu ou pas du tout, ces « réseaux de délits mineurs » qui peu à peu se structurent, s’installent et gangrènent des quartiers de nos capitales et les villes de banlieues.

Arrêter d’acheter la paix sociale

Quand les enfants transforment leur logement social ou celui de leur parents en nourrice, il serait du devoir des bailleurs sociaux et du préfet d’ordonner l’expulsion de TOUTE la famille et de leur interdire l’accès au territoire concerné.
En effet, fermer les yeux sur l’entre-soi qui a prévalu dans toutes les capitales européennes où des quartiers entiers sont « confiés » en gestion à des communautés est une erreur grave dont nous payons aujourd’hui le prix. Allez dans certains quartiers de Paris,…, le dépaysement est au prix du ticket de métro, comme à Molenbeek en Belgique.

Autoriser les collectivités territoriales à demander réparation au civil.

La gestion des conséquences des trafics de stupéfiants par les collectivités territoriales a un coût. Médiateurs, animateurs de la prévention, programmes de prévention, lutte contre les addictions, …., tous ces dispositifs pèsent sur les budgets des collectivités, des communes, des agences régionales de santé et de la sécurité sociale.
La sanction pécuniaire agira … car, nos prisons étant surpeuplées, les juges rechignent, à juste titre, à y renvoyer un trafiquant pour quelques grammes de produits illicites saisis. Il n’est d’ailleurs pas rare que des trafiquants soient relâchés quelques heures après leur arrestation et jugement, sapant le moral de la police qui a y consacré des mois d’enquêtes et des populations qui renoncent à y coopérer.
Pour cela, il sera utile que des études d’impact et de coût soient menées pour ramener ces charges pour la société au poids des drogues saisis et que les collectivités exigent remboursement au civil à tous les trafiquants, les petits trafiquants compris.

Inefficace déchéance de nationalité

J’espère ne pas être seul à porter ce discours. Car après le recueillement, passons du constat à des mesures concrètes…Elles seront beaucoup plus efficaces que l’illusoire déchéance de la nationalité qui est un cache misère pour rassurer le peuple mais sans aucun impact sur la prévention des attentats.
Nos démocraties forment et disposent de grands spécialistes et experts de la sécurité et du renseignement. Ils sont si peu sollicités dans les programmes de reconstruction des quartiers (de type ANRU), dans les programmes d’agencement de lieux recevant du public….La sécurité absolue n’existe pas; faciliter autant les capacités opérationnelles des terroristes en permettant qu’ils rentrent dans un aéroport avec tout l’arsenal pour le faire exploser, relève de cet angélisme dont il faut sortir. Il faut écouter et entendre les veilleurs qui ont longtemps crié dans le désert …

Je tire cette analyse de mon expérience d’expert en sécurité qui a assuré la direction de la protection des contenus de TPS pendant une dizaine d’années, de mes responsabilités d’élu local depuis 2008 et de mon activité d’entrepreneur avec kryptoow télécom (www.kryptoow.com).

 

Leave a Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.